Carrières et formations

 Se former et évoluer au sein de la restauration collective

La restauration collective offre de nombreuses opportunités d’emploi pour que chacun réalise ses projets professionnels. Grâce à la formation, les entreprises du SNRC assurent la mobilité verticale ou horizontale de leurs salariés, et accueillent chaque année 1 000 apprentis en alternance.

L’emploi en restauration collective : contribuer aux projets de chacun

La restauration collective offre de multiples opportunités professionnelles : le changement, le renouvellement, la mobilité, l’ascension voire la reconversion professionnelle.

Les entreprises de restauration collective offrent des garanties d’équilibre difficiles à rencontrer dans la restauration classique. En raison de la souplesse liée au fonctionnement des restaurants collectifs, le travail en restauration collective est pleinement compatible avec une vie de famille ou le développement d’activités personnelles.

En se développant sur l’ensemble du territoire, les sociétés de restauration collective permettent aux employés une mobilité géographique ou une remobilisation sur un autre secteur en cas de changement de projet personnel.

La restauration collective offre des opportunités d’emploi aux personnes peu qualifiées, tout comme elle assure des débouchés à des experts fortement diplômés. Chacun peut y progresser, quel que soit son niveau de qualification.

Les entreprises du SNRC s’impliquent également pour la diversité, en favorisant l’intégration dans l’emploi des personnes handicapées par exemple. La restauration collective est attentive à la problématique de la mixité et compte parmi ses collaborateurs 56,5 % de femmes qui représentent 30 % des cadres.

La mobilité professionnelle en restauration collective via la formation

Accéder à un poste à responsabilités est un objectif réalisable et même encouragé par les sociétés de la restauration collective, grâce à la formation interne. De même, les entreprises du SNRC favorisent la mobilité géographique et entre segments (scolaire, entreprises, santé…).

Comment évoluer professionnellement au sein de la restauration collective ? 

Au sein des entreprises adhérentes au SNRC, 40 % à 50 % des salariés bénéficient de stages de formation chaque année, soit l’équivalent de 500 000 heures de formation.

  • La formation continue. C’est une priorité des entreprises de restauration collective qui se doivent d’être toujours à la pointe des mutations technologiques et réglementaires. Tous les dispositifs de formation sont utilisés : présentiel, classe virtuelle, blended learning, e-learning, etc. La formation certifiante, grâce au Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) qui atteste des savoir-faire propres à un métier. Il peut être obtenu par la formation ou par la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE), sur la base de l’expérience professionnelle. La branche Restauration collective propose 10 CQP qui lui sont propres, certains d’entre eux sont éligibles à l’apprentissage.

Pour plus d’informations sur les dispositifs de formation : lien vers le leaflet sur “les dispositifs de formation”

Découvrez les 30 métiers de la restauration collective.

Réaliser son alternance en restauration collective

Les entreprises de restauration collective accueillent 1 000 apprentis chaque année.

Pourquoi réaliser son alternance dans la restauration collective ?

  • Accompagné par un professionnel expérimenté, le jeune apprenti apprend la réalité des métiers de la restauration collective sur le terrain.
  • Dans la mesure où les menus changent tous les jours, l’alternant a l’occasion de se former à une palette très large de compétences et de savoir-faire.
  • La diversité des convives permet d’apprendre de nombreuses techniques pour s’adapter aux goûts et aux besoins de chacun : enfants, adultes, patients, …

Certaines sociétés de restauration collective du SNRC ont créé leur propre CFA d’entreprise. Elles y accueillent de nouveaux talents par la voie de l’apprentissage, dans des structures au plus près des métiers de la restauration collective.

Source : SNRC

L’engagement social responsable du SNRC pour l’emploi en restauration collective

En 1983, le SNRC signe la première convention collective du secteur de la restauration collective. Depuis, plus de soixante avenants et accords de branche sont venus enrichir et moderniser cette convention. Les priorités des entreprises adhérentes au SNRC en termes d’emploi sont par exemple :

  • favoriser le recrutement et rendre plus attractif ce secteur, notamment auprès des jeunes ;
  • donner de la visibilité et valoriser les métiers de la restauration collective ;
  • permettre l’ascenseur social par une gestion dynamique des parcours ;
  • assurer l’égalité des chances par la formation et la promotion.

En savoir plus téléchargez l’avenant 47 et la convention collective des entreprises de restauration collective.

Une question sur la restauration collective ?
À l’agenda