Lutte contre le gaspillage alimentaire

La restauration collective lutte activement contre le gaspillage alimentaire

Les sociétés de restauration collective du SNRC mènent régulièrement des actions sur le terrain pour réduire le gaspillage alimentaire dans leurs restaurants collectifs. Elles favorisent la diffusion des bonnes pratiques et innovent pour réduire les biodéchets.

Les actions des sociétés de restauration collective pour lutter contre le gaspillage alimentaire

Les adhérents du SNRC mènent depuis plusieurs années des actions sur le terrain pour réduire le gaspillage alimentaire dans leurs restaurants collectifs.

Le 14 juin 2014, les sociétés adhérentes ont signé le Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire lancé à l’initiative de M. Guillaume Garot, Ministre délégué à l’Agroalimentaire. Les sociétés de restauration collective s’engagent à :

  • mener des actions de sensibilisation auprès des clients, des convives, des collaborateurs et des fournisseurs ;
  • favoriser la diffusion de bonnes pratiques et ainsi permettre la prévention et l’amélioration des pratiques professionnelles.

Par exemple, les cantines scolaires mettent en place des tables de troc ainsi que des actions sur les quantités servies : l’enfant s’exprime sur une petite, moyenne ou grande portion.

Voir le modèle de convention type pour le don alimentaire aux associations habilitées : http://agriculture.gouv.fr/don-alimentaire-un-modele-de-convention-entre-distributeurs-et-associations

Le SNRC et les biodéchets : une démarche d’innovation continue

Dès 2011, le SNRC a réalisé dans le cadre du Groupement National de la Restauration, la première étude sur la production de bio-déchets dans le secteur. Menée en partenariat avec l’ADEME et le Ministère de l’écologie et du développement durable, cette étude a apporté des données détaillées sur les volumes de biodéchets et a permis de déployer des solutions de tri et de valorisation.

Téléchargez l’étude complète : ici

Des solutions innovantes pour lutter contre le gaspillage alimentaire

Les entreprises de restauration collective ont souvent recours au don alimentaire des repas non consommés pour réduire le gaspillage alimentaire.

Si le don aux associations locales est contraint par de nombreuses règles d’hygiène, les adhérents au SNRC mettent de plus en plus en place des services complémentaires de vente à emporter dans les restaurants d’entreprise notamment, pour permettre aux convives de récupérer les plats non consommés dans la journée.

Les sociétés de restauration collective innovent régulièrement, notamment en collaboration avec des start-ups, pour assurer plus de flexibilité à leurs convives. Une entreprise du SNRC a ainsi poussé sa démarche anti-gaspillage et a monté en 2013 un label RSE aujourd’hui reconnu : le référentiel Zéro Gaspil’®.

Une question sur la restauration collective ?
À l’agenda