Sont prioritaires au titre du droit individuel à la formation les actions qui ont pour objet de favoriser la promotion interne, l’acquisition,l’entretien et le perfectionnement des connaissances et de la qualification professionnelle, notamment :

  • les formations en langues en relation avec l’activité professionnelle,
  • les formations en bureautique et informatique et nouvelles technologies de l’information et de la communication,
  • les formations concernant les techniques liées à l’activité professionnelle,
  • les formations en gestion pour professionnels,
  • les formations en management, techniques de communication,
  • les formations en comptabilité,
  • le développement personnel,
  • l’alphabétisation,
  • le bilan de compétence.

A la demande des partenaires sociaux signataires du présent accord, cette liste pourra faire l’objet d’une révision chaque année civile,afin de tenir compte de l’évolution des métiers de la restauration collective.

Une formation réalisée dans le cadre de la validation des acquis de l’expérience (VAE), en vue de l’obtention d’une qualification –particulièrement d’un certificat de qualification professionnelle– est éligible au titre d’un droit individuel à la formation prioritaire.

Les parties signataires du présent accord sont particulièrement attentives à toute approche pédagogique s’appuyant sur des outils faisant appel aux nouvelles technologies : type enseignement à distance par l’outil informatique (e-learning), formation ouverte à distance(FOAD) ou autres dans la mesure où elles sont encadrées.