Rémunération de l’épargne temps (Article 10-D.3)

Le compte épargne temps étant tenu en jours, les sommes versées au salarié à l’occasion de la prise d’un repos correspondent au maintien du salaire journalier qu’aurait perçu le salarié s’il avait travaillé. Ainsi,le compte épargne temps suit l’évolution de la rémunération individuelle du salarié.