Le refus par le salarié du maintien de son contrat de travail (Article 33-4)

En vertu du présent accord, les contrats de travail subsistent entre les salariés des catégories visées dans l’accord et le nouvel employeur.

En conséquence :

a) Le refus par le salarié du maintien de son contrat de travail dans les conditions de transfert prévu par l’accord motivé par le seul changement dans la personne de l’employeur sera considéré comme une démission avec toutes les conséquences de droit qui lui sont attachées.

b) La rupture du contrat de travail qui résulterait du refus par le salarié d’une modification d’un élément essentiel de son contrat par le nouvel employeur est imputable à ce dernier et devra être précédée de la procédure de licenciement applicable.