Nutrition et sureté alimentaire
Actualités

Accueil    /    Nutrition et sureté alimentaire    /    Actualités
  15 septembre 2017

Réduire l'acrylamide dans les denrées préparées à la maison : adoptons les bons réflexes


Brochure réalisée par le groupe "Agroalimentaire et Nutrition" du Conseil National de la Consommation.


Cliquer ici pour la consulter


 

Continuer
  20 juillet 2017

Etats généraux de l'aimentation


Le SNRC est présent à la journée de lancement des Etats généraux de l'alimentation.



 



 

Continuer
  23 mai 2017

Guide de bonnes pratiques concernant la gestion des biodéchets en restauration


Ce guide, à destination de tous types de restaurateurs, réalisé par GECO Food Service avec l'appui des services techniques de l'ADEME, vous donne les pistes et les conseils pratiques pour y arriver dans les meilleures conditions possibles. 


Il a été conçu en collaboration avec le SNRC.


Cliquer ici pour lire le contenu du guide

Continuer
  26 janvier 2017

Le SNARR, le SNRC et le SNRTC s’engagent dans un projet de création d’une unité de méthanisation en Ile de France


Le SNARR, le SNRC et le SNRTC s’engagent dans un projet de création d’une unité de méthanisation en Ile de France.


Signé jeudi 26 janvier, cet engagement avec GRDF, la ville de Paris, Le SIGEIF, le SYCTOM, la Ville de Gennevilliers, Haropa-Ports de Paris, et la Chambre interdépartementale d’agriculture d’Île-de-France, consiste à réfléchir à la création d’une unité de méthanisation à Gennevilliers.


Ce projet a notamment pour but de mettre à disposition des collectivités locales et des entreprises de restauration franciliennes un outil leur permettant de satisfaire à leurs nouvelles obligations légales en matière de valorisation organique des biodéchets.


Il contribuera aussi à l’atteinte en Ile-de-France de l’objectif de développement fixés par la loi de Transition énergétique pour la croissance verte en matière de développement des énergies renouvelables, qui prévoit 10% de gaz d’origine renouvelable dans la consommation de gaz en 2030, notamment dans le réseau dont GRDF assure la gestion.


Les premiers groupes de travail commenceront au cours du premier trimestre 2017…


Cliquer ici pour lire l'intégralité du document


 

Continuer
  19 janvier 2017

La transparence en restauration


La transparence en restauration : A compter du 1er mars 2017, les résultats des inspections officielles seront publics.


 


Annoncé par l’administration depuis 2 ans, ce dispositif est désormais prévu par un décret publié le 17 décembre 2016. Il vise toute la remise directe et prendra la forme d’une information disponible pendant 1 an sur le site internet « alim-confiance.gouv.fr », et via une application (Android et IOS) appelée « alim’confiance ». L’affichage sur le lieu de restauration ne sera pas obligatoire.


 



  • Le SNRC avait suivi l’expérimentation menée à Avignon et Paris, martelant l’importance pour les opérateurs d’avoir un droit de réponse avant la mise en ligne des résultats, rappelant que les contrôles doivent être effectués de la même manière sur tout le territoire par les inspecteurs, et soulignant l’importance d’encadrer la communication autour du dispositif qui pourrait ne pas être compris par les consommateurs et se révéler contre-productive pour les restaurateurs déjà sujets à un contexte économique très difficile. 


  • Si le SNRC se « réjouit » de constater que le dispositif final prévoit un affichage optionnel sur le lieu de restauration, et qu’il accorde bien au professionnel un délai suspensif pour répondre au rapport de l’inspecteur, nous ne pouvons que regretter que le délai de réponse accordé soit de seulement 15 jours ! 


  • En outre, la communication autour du dispositif n’est toujours pas encadrée et donc pas maîtrisée ! Ce point doit faire l’objet d’une réunion prévue le 13 février prochain par l’Administration… => Réunion le 13 février pour un dispositif qui entre en vigueur seulement un mois après ! 


  • Le SNRC continue bien évidemment à participer aux réunions de travail organisées par l’Administration sur ce sujet et à défendre les intérêts de ses adhérents. 


  • Enfin le SNRC veillera particulièrement à ce que la mention sur le niveau d’hygiène du restaurant, qui sera rendue publique, ne soit déterminée QUE par les critères d’hygiène et non pas d’après l’ensemble des points de la grille de contrôle (tels que l’information sur les allergènes ou le respect des règles d’étiquetage qui sont sans lien avec le niveau d’hygiène du restaurant !)


 


Cliquer ici pour avoir un aperçu des visuels


 

Continuer
  06 octobre 2016

Brochure ADEME "Alimentation et environnement"


La brochure de l'ADEME "Alimentation et environnement", à laquelle le SNRC a contribué, est désormais disponible en ligne à sur le site Internet de l'ADEME, à l'adresse : http://www.ademe.fr/alimentation-environnement (et sous format papier sur simple demande auprès du SNRTC au 01 56 62 16 16 ou par mail info@snrc.fr)

Continuer
  12 novembre 2015

Fiche technique d'informations sur les allergies alimentaires


Le SNRC a mis à jour sa fiche technique d'informations sur les allergies alimentaires en juin 2015.


 


Retrouvez-la en cliquant ici

Continuer
  02 septembre 2015

Lancement de l'appel à projets 2015 du Programme National pour l'Alimentation (PNA)


L'objectif est de soutenir des projets fédérateurs et démultipliables ou exemplaires en cohérence avec les quatre priorités de la politique publique de l'alimentation (justice sociale, éducation alimentaire de la jeunesse, lutte contre le gaspillage alimentaire et ancrage territorial et mise en valeur du patrimoine alimentaire).


Toutes les informations sur cet appel à projets sont disponibles sur le site du Ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt : http://agriculture.gouv.fr/lancement-de-lappel-projets-2015-du-programme-national-pour-lalimentation-pna


L'appel à projets est ouvert jusqu'au 15 novembre 2015.

Continuer
  18 juin 2015

Du bio à la cantine


Animées par la volonté d’offrir une alimentation de qualité à l’ensemble de ses convives: salariés, enfants, patients, personnes âgées… les sociétés de restauration collective ont engagé toutes leurs forces depuis quelques années à faire progresser le bio dans leurs restaurants…


Le Syndicat National de la Restauration Collective, avec différents partenaires aux niveaux national et local, a vocation à accompagner ses adhérents et à leur apporter des réponses pragmatiques et pratiques à leurs questions.


La promotion d’une nourriture saine, bénéfique pour la santé humaine et l’équilibre de la planète est une préoccupation partagée avec l’ensemble des acteurs de la restauration collective. 


Ce document n’est qu’un appui pour entrer dans la démarche. Le but : anticiper les interrogations, les doutes et peut-être aussi les objections, pour mieux y répondre. 


Parce qu’au-delà des déclarations d’intention, il est grand temps de mettre un terme aux idées reçues et de se pencher de façon concrète sur les conditions du passage au bio.


 


Jacques Roux,


Président du Syndicat National de la Restauration Collective


 


Cliquer ici pour voir l'intégralité de la brochure : Brochure_bio_2015

Continuer
  31 octobre 2014

La cantine c’est aussi du social



La cantine c’est aussi du social from SNRC on Vimeo.

Continuer
  31 octobre 2014

La cantine c’est toute une équipe



La cantine c’est toute une équipe from SNRC on Vimeo.

Continuer
  31 octobre 2014

A la cantine tout le personnel est sensibilisé à la nutrition



A la cantine tout le personnel est sensibilisé à la nutrition from SNRC on Vimeo.

Continuer
  31 octobre 2014

La cantine c’est la scène des cuisiniers



La cantine c’est la scène des cuisiniers from SNRC on Vimeo.

Continuer
  31 octobre 2014

A la cantine, je prends de bonnes habitudes pour chez moi



A la cantine, je prends de bonnes habitudes pour chez moi from SNRC on Vimeo.

Continuer
  31 octobre 2014

Fini “ le lundi des patates, le mardi des patates ”, la variété des menus est essentielle !



Fini “ le lundi des patates, le mardi des patates ”, la variété des menus est essentielle ! from SNRC on Vimeo.

Continuer
  31 octobre 2014

Comment est calculé l’équilibre alimentaire d’un repas ?



Comment est calculé l’équilibre alimentaire d’un repas ? from SNRC on Vimeo.

Continuer
  31 octobre 2014

La cantine, un lieu de découverte du goût



La cantine, un lieu de découverte du goût from SNRC on Vimeo.

Continuer
  21 octobre 2014

Le SNRC lance l’observatoire des produits sous signe de qualité dans l'ensemble de la restauration collective


Carte signes verso


A l'occasion de son allocution lors de la « grande tablée » organisée le 19 septembre dans la Cour d'Honneur du Ministère de l'Agriculture, qui rassemblait les partenaires de la Semaine des signes de l'origine et de la qualité, Jacques Roux, président du SNRC, a proposé cet observatoire à M. Stéphane Le Foll en insistant sur la nécessité, « plus qu'un travail statistique, d'une action de sensibilisation et de communication pour nos équipes et pour nos clients. C'est la condition pour améliorer la présence de ces produits dans nos menus. » 


Le Ministre y a immédiatement répondu positivement en précisant qu'il serait aux côtés des professionnels pour la réussite de cette approche collective. 


L'action devrait débuter au 1er trimestre 2015 en vue d'une publication des premiers résultats à l'occasion de la prochaine semaine des signes de l'origine et de la qualité (prévue mi-mai 2015). 


En effet, les sociétés de restauration collective sont de grands clients de bio, d'AOC, de label rouge, d'IGP... L’année dernière, le SNRC avait réalisé une enquête parmi ses adhérents qui révélait notamment que 23% des approvisionnements en fruits et légumes dans les restaurants collectifs en gestion déléguée sont bio, que 13% des produits d'origine animale sont bio et que 14% sont certifiés Label Rouge. 


Jacques Roux en a présenté les résultats au Ministre en expliquant que « les sociétés de restauration collective doivent faire la pédagogie de l'intérêt de ces signes de qualité auprès de leurs clients. Ce sont des garanties que connaissent et reconnaissent les convives. »

Continuer
  21 octobre 2014

La restauration collective plus que jamais engagée dans la lutte contre le gaspillage alimentaire


antigaspiPour la deuxième année consécutive, le Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt a donné rendez-vous pour la Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire, le 16 octobre 2014.


Le SNRC est un membre actif du comité de pilotage mis en place par le Ministère de l’agriculture. Au delà des groupes de travail mis en place, l’ensemble des adhérents du SNRC a, dès l’an dernier, signé le Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire pour réduire drastiquement les 7 millions de tonnes de déchets alimentaires jetés chaque année tout au long de la chaîne alimentaire.


Dans la perspective de cette deuxième journée de mobilisation, le ministère de l’agriculture a souhaité faire connaître l’ensemble des initiatives locales de lutte contre le gaspillage alimentaire. Les adhérents du SNRC y ont participé en organisant des manifestations spécifiques durant la journée et en valorisant les initiatives menées tout au long de l’année auprès de leurs clients, convives, collaborateurs et fournisseurs pour servir la bonne portion, prévoir en amont l'usage des invendus, organiser le tri… Une collecte de ces pratiques est en cours. Elles favoriseront la prévention et l’amélioration des pratiques professionnelles dans les 17 000 restaurants des sociétés de restauration collective adhérentes du SNRC.

Continuer
  15 mai 2014

Le SNRC engagé dans les groupes de travail du Gemrcn


La Commission nutrition contribue actuellement à l’évolution des recommandations du Groupe d’étude des marchés de restauration collective et de nutrition (GEMRCN) dont la dernière version a été publiée en 2011.


L’objectif : aboutir à un texte pratique qui puisse être appliqué facilement par ceux qui mettent ces recommandations en œuvre au quotidien, les gérants de restaurants collectifs.


Les membres de la Commission nutrition vont ainsi participer aux 5 groupes de travail mis en place :



  • qualité nutritionnelle ;

  • personnes âgées ;

  • petite enfance ;

  • milieu scolaire ;

  • et milieu carcéral.

Continuer
  15 mai 2014

Le SNRC participe à l’opération de valorisation des signes de l’origine et de la qualité « Fête-moi Signes » organisée par le Ministère de l’Agriculture et l’Inao


logo fete moi signesLa semaine des signes de l’origine et de la qualité a lieu cette année du 10 au 18 mai. Dans le cadre de sa participation à cet évènement, le SNRC a réalisé une enquête parmi les adhérents, qui sont de grands clients d’AOC, de Label Rouge, d’IGP…


Les résultats sont l’occasion de démontrer, preuves à l’appui, la contribution de la restauration collective concédée au développement de filières agricoles et agroalimentaires de qualité. Ils seront publiés sur une carte postale à paraître dans un journal gratuit, qui permettra aux consommateurs de reconnaître ces signes dans leur restaurant.


Carte signes recto

Continuer
  15 mai 2014

Vingt mille salariés accèdent à des produits bio dans leur restaurant d’entreprise grâce à l’action de Corabio et au soutien du SNRC en région Rhône-Alpes


logo-corabioLe SNRC vient de renouveler pour la quatrième année son soutien financier au programme Corabio « Manger Bio Local en Entreprise ». L’objectif : associer les producteurs bio et les restaurants d’entreprise pour développer une offre alimentaire bio locale pour les convives et élargir les débouchés des producteurs bio rhônalpins. Ce sont 15 restaurants, servant chacun plus de 1 000 repas par jour et 6 sociétés de restauration collective dont 4 adhérentes du SNRC qui bénéficient aujourd’hui de ce dispositif.


Avec une moyenne de plus de 9% de produits bio et près de 7% d’achats bio locaux, le programme Corabio affiche un bilan très positif. Trois sites exploités par Elior, Eurest (groupe Compass) et Sodexo sont d’ailleurs au-delà des 10% de bio local.


Après deux ans d’expérimentation, le projet s’intègre dans une dynamique territoriale, qui permet :



  • la valorisation des filières agricoles de proximité ;

  • la création du lien social entre les acheteurs en restauration collective et les agriculteurs ;

  • l’accès à une alimentation respectueuse de l’environnement et véritable enjeu de santé publique auprès de 20 000 salariés ;

  • la valorisation et la fidélisation des relations de partenariat entre l’entreprise donneur d’ordre et son prestataire de restauration collective.


 


Le SNRC est heureux de soutenir depuis plus de quatre ans ce projet d’intérêt général et inédit en France.

Continuer
  31 octobre 2013

Les sociétés de restauration collective engagées pour la journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire


A la veille de la journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire, Jacques Roux, Président du Syndicat National de la Restauration Collective, a remis à Guillaume GAROT, la lettre d’engagement signée par les sociétés de restauration collective adhérentes.


 


Elles s’engagent ainsi à mener des actions concrètes qui contribueront à réduire le gaspillage :



  • sensibilisation auprès des clients, des convives, des collaborateurs et des fournisseurs,

  • diffusion de bonnes pratiques qui favorisent la prévention et l’amélioration des pratiques professionnelles


 


En soutien à la journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire, de nombreux restaurants des membres du SNRC ont proposé le 16 octobre (comme cela est fait régulièrement), des actions de sensibilisation auprès de leurs convives.


 


Les restaurants scolaires sont particulièrement à la pointe, avec des actions de pédagogie très concrètes. La réduction du pain non consommé et sa redistribution gratuite à des associations locales, par exemple, est une pratique qui concerne plus d'un tiers des établissements.

Continuer
  31 octobre 2013

Les SRC engagées dans le pacte « qualité ingrédient »


Le 26 juin 2013, le SNRC a participé à la rencontre organisée par Guillaume Garot, Ministre délégué à l’agroalimentaire, sur la préparation du « pacte ingrédient » dont la signature est prévue avant la fin de l’année 2013. Il a notamment pour objectif de diminuer dans les recettes, les ingrédients dont la consommation doit être limitée (sel, sucre, etc.), un objectif sur lequel le SNRC s’engage depuis plusieurs années à travers sa charte d’engagements nutritionnels.


En s’associant à cette démarche, les sociétés de restauration collective soutiennent l’objectif du Ministère de « permettre à l'ensemble de la population, y compris les plus démunis, d'accéder à une offre alimentaire de meilleure qualité » et réaffirment leur mission sociale.

Continuer
  31 octobre 2013

Le SNRC engagé pour l’application raisonnée des principes nutritionnels en milieu scolaire


Au sein du Conseil National de l’Alimentation (CNA) comme auprès des parlementaires concernés, le SNRC a confirmé son attachement au maintien du décret et de l’arrêté relatifs à la qualité nutritionnelle des repas servis dans le cadre de la restauration scolaire. Ces textes, qui peuvent paraître complexes pour les non-professionnels, sont sur le terrain un outil de travail précieux pour les restaurateurs collectifs.

Continuer
  31 octobre 2013

Le SNRC engagé pour une information fiable des convives sur les allergènes


La Commission Nutrition du SNRC travaille activement, sous l’égide du Conseil National de la Consommation (CNC), pour définir des modalités d’information pragmatique des convives sur la présence des 14 allergènes alimentaires dans les plats servis.


 


Cette information, qui ne pourra être fiable que lorsque les fournisseurs (industriels, distributeurs,…) seront en mesure d’informer immédiatement leurs clients de toute modification de la composition d’un produit, devra être modulée en fonction de la typologie des convives : on ne peut envisager de donner le même type d’information dans une école, une entreprise ou un établissement de soins.


 


Aujourd’hui, on estime que les allergies alimentaires touchent deux millions de personnes en France (plus de 3% de la population) et ce sont les enfants qui sont plus particulièrement affectés (environ 8%). D’où la vigilance des sociétés de restauration collective !

Continuer
  31 octobre 2013

Acteur actif du Conseil national de l’alimentation


Sous la Présidence de Jean-Pierre Corbeau, Professeur émérite de Sociologie de l'Alimentation à l'Université François Rabelais de Tours, un groupe de travail a été créé au sein du CNA sur les enjeux de la restauration collective.


 


Le président d'AGORES et Carole Galissant, Présidente de la commission Nutrition du SNRC en seront les rapporteurs.


 


Les premiers travaux porteront sur le bilan sur l’avis du CNA n°47 en date du 2004, qui posait notamment la nécessité de clarifier et de renforcer les fondements juridiques du statut de la restauration scolaire, de contrôler le respect des exigences nutritionnelles, de disposer de compétences appropriées et de développer des actions d’éducation alimentaire et nutritionnelle dans les établissements scolaires au service d’une stratégie plus globale de prévention.

Continuer
  10 octobre 2012

Rendez-vous en novembre pour la campagne annuelle « Tout comprendre pour bien manger »


Après deux années de mobilisation sur la consommation de sel et ses effets sur la santé, la Commission Nutrition du SNRC a décidé d’ouvrir la thématique de sa campagne annuelle à l’ensemble de ses engagements en matière d’éducation à la santé.


 


La campagne « Tout comprendre pour bien manger » donnera la parole à des équipes de différentes sociétés de restauration collective (chefs, acheteurs, diététiciennes-nutritionnistes…). Ces témoignages seront diffusés dans le cadre de l’émission « Place à la santé », sur 25 chaines de TV régionales et 530 radios locales. Deux thèmes seront abordés, le premier dans la semaine du 12 novembre 2012 et le second dans celle du 26 novembre.


 


Le premier thème, « Ma cantine, bien loin des idées reçues », abordera successivement la découverte du goût, l'équilibre alimentaire d'un repas, la variété des menus, les bonnes habitudes et le lien social entretenu par la restauration collective.


 


Le second thème, « La restauration collective, côté coulisses », abordera ensuite l’organisation d’une brigade en cuisine, l’imagination du chef, les approvisionnements et le caractère fondamentalement social du secteur.

Continuer
  02 avril 2012

Bio-déchets : le GNR apporte aux décideurs publics la première étude fiable


La loi Grenelle II, entrée en application en janvier 2012, a instauré pour les plus gros producteurs de bio-déchets une obligation de tri et de valorisation. Elle concerne déjà les producteurs de plus de 120 tonnes de bio-déchets par an et s’étendra progressivement aux plus petits sites jusqu’à 2016.


 


Pour apporter aux décideurs publics une vision fiable du terrain et aux restaurateurs concernés des éléments de comparaison et des bonnes pratiques, le Groupement National de la Restauration, dont le SNRC est membre, a réalisé une étude avec le soutien de l’Ademe et la collaboration du cabinet de conseil IDE Environnement.


 


Il en ressort notamment que la production moyenne de bio-déchets est de seulement 43 grammes par ticket en restauration rapide, de140 grammes par repas en restauration traditionnelle, de 134 g par repas en restauration collective sur place et de 11grammes dans les cuisines centrales. Par-delà ces résultats, le rapport présente quelques conseils pragmatiques, tirés de l’expérience des restaurants participants (locaux à aménager, sensibilisation du personnel…) pour appliquer cette réglementation dans les meilleures conditions.


 


Dans ce même esprit l’Ademe publiera avec l’aide du GNR un guide concret d’application de la réglementation sur le tri et la valorisation courant 2012.

Continuer
  02 avril 2012

Les décrets sur les principes nutritionnels sont parus


Quatre décrets sont parus au journal officiel du 31 janvier 2012 pour fixer les principes nutritionnels que doivent respecter les services de restauration. Les décrets annoncent une entrée en vigueur le 1er juillet 2013 et renvoient à un arrêté interministériel ultérieur qui précisera ces exigences selon les types de restauration collective : établissements d’accueil des enfants de moins de 6 ans, établissements sociaux et médico-sociaux, établissements pénitentiaires, université. Les établissements sociaux, médico-sociaux et pénitentiaires seront notamment tenus de proposer 4 ou 5 plats. Tous les établissements devront adapter leurs plats aux goûts, handicaps, âge, besoins, etc., des convives. Ils devront aussi se soumettre à une exigence minimale de variété.

Continuer
S'abonner
à notre newsletter

L'agenda du snrc

Espace presse Espace adhérent