Emploi et formation
Actualités

Accueil    /    Emploi et formation    /    Actualités
  02 mai 2016

Le syndicat national de la restauration collective signe le Pacte de responsabilité et confirme le dynamisme du dialogue social dans le secteur avec 4 nouveaux avenants à la Convention collective


La signature du Pacte de responsabilité dans le secteur de la restauration collective met l’accent sur l’embauche des jeunes et le maintien des seniors dans l’emploi. Par cet accord, les partenaires sociaux s’engagent sur le renforcement de différentes mesures favorisant l’employabilité des collaborateurs des sociétés de restauration collective (tutorat, formation professionnelle, alternance…). Ils confirment le dynamisme et le réalisme du dialogue social dans la Branche.


Cliquer ici pour lire l'intégralité du communiqué de presse


 


 


 

Continuer
  28 avril 2015

L'apprentissage c'est votre avenir : le SNRC soutient la nouvelle campagne du Ministère du Travail


Les adhérents du SNRC sont engagés depuis de nombreuses années pour le développement des contrats d’apprentissage et de professionalisation. 


Cet engagement a encore été renforcé en mars dernier avec la signature d’un nouvel avenant à la convention collective dans lequel les sociétés de restaurations collectives se sont engagées à développer les contrats de professionalisation.


Le SNRC soutient par conséquent la campagne de communication du Ministère du Travail et vous propose ci-dessous une des vidéos créées pour l’occasion. 



Des apprentis dans votre entreprise, pourquoi ? par MinistereTravailEmploi

Continuer
  12 mars 2015

VIDEO - Le SNRC au mondial des métiers 2015 (Lyon)


Continuer
  12 mars 2015

Un niveau d'entrée de rémunération supérieur au SMIC et un engagement de développement des contrats de professionnalisation


M. Roux, Président du Syndicat National de la Restauration Collective, ainsi que M. Bertereau, Président du Syndicat National des Entreprises de Restauration et Services ont signé le 27 janvier 2015 un nouvel avenant à la convention collective nationale pour le personnel des entreprises de restauration de collectivités avec les représentants des syndicats FGTA-FO, Inova CFE-CGC et CFTC.


Cet avenant 51 revalorise les minima conventionnels, certaines primes conventionnelles et aménage les contrats de professionnalisation avecpour objectif de rendre la profession plus attractive.

Continuer
  12 mars 2015

Le SNRC au mondial des métiers de Lyon en partenariat avec Restau’co et Poissonnerie Corail


Le SNRC (Syndicat National de la Restauration Collective) s’est allié avec Restau’co et Poissonnerie Corail pour présenter ses métiers lors du 19ème Mondial des Métiers qui se déroulera du 12 au 15 mars 2015 à Lyon EUREXPO.


Des professionnels de la restauration collective (chefs de cuisine de collectivité) et de la poissonnerie (professionnels « Meilleur Ouvrier de France ») seront présents sur le stand aux côtés d’enseignants, de formateurs et de jeunes (élèves et apprentis) pour faire partager, découvrir, goûter, toucher, les produits de la mer et de la restauration collective. Des démonstrations seront également proposées pour montrer les savoir-faire des deux secteurs.


La valorisation des métiers continue d’être un enjeu majeur pour les sociétés de restauration collective qui emploient 80 000 salariés et embauchent chaque année 2000 à 3000 collaborateurs. 

Continuer
  21 octobre 2014

Le SNRC au Comité du dialogue social européen


Le 6 octobre 2014, le SNRC a participé à Bruxelles à la réunion annuelle du Comité du dialogue social européen qui réunit, sous l’égide d’un représentant de la Communauté européenne, les délégations syndicales et patronales du secteur de la restauration collective concédée des pays membres.
Cette réunion est l’occasion de faire un point sur les thèmes de travail de l’année parmi lesquels étaient notamment inscrits l’égalité Hommes / Femmes, la Santé et la Sécurité au travail.
Les représentants de la France (SNRC et organisations syndicales) ont apporté un témoignage sur les négociations menées au niveau de la branche en matière d’égalité professionnelle dans le cadre de l’avenant 46 à la convention collective pour le personnel des entreprises de collectivités en l’illustrant d’exemples de bonnes pratiques mises en œuvre par des entreprises adhérentes.
Un dialogue constructif avec les acteurs des différents pays a permis à chacun de repartir riche des idées échangées.

Continuer
  21 octobre 2014

La restauration collective à l’honneur de la campagne « beau travail » du Medef


Le programme « beau travail » a été mis au point par l’organisation patronale afin de faire connaître et de valoriser à la fois les métiers en tension,  les formations en alternance qui permettent d’y accéder et les offres d'emplois disponibles. Près d’une centaine de métiers en attente de recrutement seront présentés au fil des mois sur les chaînes de France Télévisions.


Un des programmes courts a été tourné dans la cuisine d’un restaurant d’un adhérent du SNRC pour présenter le métier de cuisinier. 1 000 cuisiniers sont recrutés en restauration collective chaque année, pour un salaire de 1 600 euros par mois après un an d’ancienneté, alors franchement … si c’est pas un beau travail ça ?


Continuer
  15 mai 2014

La Commission Ressources Humaines et la Commission Formation du SNRC au cœur du dialogue social


Les adhérents du SNRC sont attachés à améliorer de façon continue le dialogue social. Depuis 30 ans, qu'il s'agisse de rémunération, de formation, de carrières ou de reconnaissance de la pénibilité, employeurs et salariés disposent grâce aux travaux de la commission paritaire de principes solides et reconnus.


 


Ce n'est pas un hasard si notre secteur embauche et mieux : à 90% en CDI. Et que plus de 500 000 heures de formation sont dispensées chaque année. C'est à cette condition que le contrat est véritablement "gagnant-gagnant". Chez nous, le collaborateur ne doit pas nécessairement justifier d’un diplôme pour démarrer et progresser. Le travail engagé sur la redéfinition des filières professionnelles donnent accès à des postes d’encadrement et de responsabilité.


 


La discussion avec les partenaires sociaux se poursuit activement sur les différentes dispositions prévues dans l’ANI notamment : les temps partiels, la prévoyance, les frais de santé, la pénibilité, les rémunérations…


 


Notre défi est de réussir à rendre l’activité de la restauration collective encore plus attractive qu’elle ne l’est ! A changer le regard des futurs collaborateurs. Le maintien de la relation et du dialogue avec les syndicats de salariés y contribue. Pour preuve, la convention collective de la restauration collective est une des conventions les plus socialement avancées dans le secteur de la restauration !

Continuer
  15 mai 2014

Les sociétés de restauration collective engagées pour la valorisation de leurs métiers


Avec 90 000 collaborateurs, 2 000 créations nettes d’emploi par an dont 90% en CDI et 500 000 heures de formation, les sociétés de restauration collective offrent de belles perspectives aux candidats. La Commission Ressources Humaines et la Commission Formation travaillent à renforcer encore cette attractivité en offrant des possibilités d’évolution renforcées aux salariés des entreprises.


Depuis janvier 2014, les SRC proposent aux salariés de niveau I d’obtenir un certificat d’aptitude qui leur permettra de passer en niveau II. Ce certificat valide des compétences acquises ou est obtenu à l’issue d’une formation. Les SRC ont également créé en 2013 et généraliseront en 2014 un Certificat de Qualification Professionnelle « Employé Technique de Service Logistique » qui aura la particularité d’être « Interbranche », c’est-à-dire valable également dans d’autres secteurs d’activité.

Continuer
  31 octobre 2013

Certifications de qualification professionnelle : des résultats concrets pour l’employabilité des salariés en restauration collective


Les sociétés de restauration collective emploient 90 000 collaborateurs dont près de 70% ont le statut employé. Pour leur permettre de se former et de faire reconnaître leur niveau de compétence et de connaissance, elles proposent déjà plusieurs Certificats de Qualification Professionnelle (CQP). L’objectif : valider les compétences acquises en exerçant son métier, si besoin, se former pour les renforcer et enfin obtenir un titre, signe de reconnaissance.


 


En signant l’avenant 47 de la convention collective, qui a permis d’identifier trois filières métiers et des parcours professionnels, les sociétés de restauration collective sont allées plus loin pour donner aux collaborateurs une vision claire de leurs perspectives et de meilleures possibilités d’évolution. La signature de cet avenant a d’ailleurs déjà abouti à la mise en place des nouveaux CQP : Chef de cuisine en Restauration Collective et Responsable de point de restauration.


 


Le SNRC travaille aujourd’hui à un nouveau CQP Employé Technique de Service Logistique qui aura la particularité d’être « Interbranche », c’est-à-dire valable également dans d’autres secteurs d’activité.


 


Un véritable gain pour les salariés en termes d’employabilité !


 


Un certificat d’aptitude « employé poly-compétent de restauration » est également en préparation. Il permettra aux salariés des plus bas niveaux de qualification de valider leurs compétences de base pour évoluer dans la branche. Si nécessaire il donnera accès à des formations sur ces mêmes savoirs de base.

Continuer
  10 octobre 2012

La nouvelle grille de classification des métiers a été diffusée aux 80 000 salariés des sociétés adhérentes du SNRC


Un support d’information sur l’accord des classifications a été élaboré par le SNRC à destination de l’ensemble des salariés des sociétés adhérentes du syndicat. Pour mémoire, cet accord, qui correspond à l’avenant n°47 de la convention collective du secteur, présente de façon claire et réaliste les métiers, les compétences et les passerelles possibles entre les emplois. L’avenant identifie également les besoins en formation pour permettre la progression de carrière (lire l’e-lettre d’avril 2012).


Comme le précise Agnès Beaudouin, Présidente de la Commission Ressources humaines du SNRC, « c’est l’objectif du document réalisé : faire valoir les évolutions professionnelles et les parcours de formation offerts par la branche en expliquant l’objectif et la portée de l’accord. Et présenter les nouveautés : les « emplois repères », les nouveaux critères classant, les nouveaux CQP. »

Continuer
  02 avril 2012

Les nouvelles grilles de classifications et de salaires maintenant en place


Le secteur de la restauration collective concédée compte près de 80 000 salariés, dont 73 000 pour les seules sociétés adhérentes du SNRC (+6,5% en 5 ans). Ceci représente une création nette de 2 000 à 3 000 emplois dont plus de 90% sont à durée indéterminée. Pouvoir leur donner de la visibilité sur leur parcours professionnel est donc essentiel.


 


C’est pour cela que la Commission Ressources Humaines du SNRC et les organisations syndicales ont travaillé pendant plusieurs mois pour aboutir à un accord sur un nouvel avenant à la convention collective nationale des entreprises de restauration. L’avenant n°47 sur les classifications et les salaires a ainsi été signé à la fin de l’année dernière par trois fédérations syndicales (CFE-CGC, CFTC et FO).


 


Il apporte une vision claire et réaliste des métiers, des compétences, des passerelles possibles entre les emplois. Techniquement parlant, il définit 30 métiers repères et cinq « critères classants » pour qualifier les différentes compétences d’un salarié.


 


L’avenant identifie également les besoins en formation pour permettre la progression de carrière. « Il faut savoir que chaque année, plus de 500 000 heures de formation sont dispensées pour les salariés des adhérents du SNRC. Avec le nouvel avenant, nous améliorons l’attractivité de notre secteur en mettant en avant notre capacité à faire progresser nos salariés », se réjouit Bruno Fréry, Président de la Commission Ressources Humaines.

Continuer
  02 avril 2012

Ouverture des discussions sur la pénibilité


Définir la notion de collectivité dans le secteur de la restauration collective, établir une cartographie des facteurs de pénibilité et les hiérarchiser et faire des préconisations à la Commission mixte paritaire en charge de la négociation, sont les trois objectifs du groupe de travail sur la pénibilité mis en place le 9 décembre dernier.


 


La création de ce groupe répond aux dispositions de la loi portant sur la réforme des retraites de novembre 2010 qui imposait aux entreprises de plus de 50 salariés de négocier un accord ou d’élaborer un plan d’action avant le 31 décembre 2011. Les discussions ayant abouti à l’avenant sur les nouvelles grilles de classifications et de salaires ont beaucoup occupé les partenaires sociaux. En conséquence, le Président du SNRC a demandé à la Direction Générale du Travail de prendre en compte de cette étape de discussions avec les partenaires sociaux.

Continuer
S'abonner
à notre newsletter

L'agenda du snrc

Espace presse Espace adhérent