Nutrition et sureté alimentaire
Eduquer au goût, au plaisir de manger et à l’équilibre nutritionnel

Accueil     /    Nutrition et sureté alimentaire     /    Eduquer au goût, au plaisir de manger et à l’équilibre nutritionnel

Eduquer au goût, au plaisir de manger et à l’équilibre nutritionnel

Au-delà de la préparation et du service des repas, l’une des missions des sociétés de restauration collective est de participer à l’éducation nutritionnelle du consommateur et ce dès le plus jeune âge.

Les sociétés de restauration collective assurent une pédagogie quotidienne du bien manger pour tous les âges

La cantine d’aujourd’hui met un point d’honneur à éveiller les papilles des enfants et des adultes. L’immense variété culinaire que proposent les sociétés de restauration collective permet de mettre en œuvre cette pédagogie.

Tout au long de l’année, des événements et des actions éducatives sont mis en place dans les restaurants. Les entreprises de restauration collective mettent à disposition de leurs convives des outils d’information clairs sur les caractéristiques nutritionnelles des repas. Ces outils (affiches, livrets thématiques...) sont adaptés selon les publics.

 

L’équilibre nutritionnel : un enjeu majeur de santé publique dans lequel les SRC ont un rôle majeur à jouer

 

Depuis une quinzaine d’années, le rôle joué par la nutrition sur la santé est de mieux en mieux intégré par les pouvoirs publics. Plusieurs textes réglementaires ont été élaborés dans ce sens, comme le PNNS, le GEMRCN et le PNA.

Le SNRC est engagé depuis son origine au service de cette mobilisation nationale. À l’école ou dans l’entreprise, pour les enfants ou les salariés, le déjeuner est parfois le seul repas équilibré de la journée, en plus d’être un élément vital de la relation de la collectivité au convive, comme dans le secteur de la santé ou du médico-social.

Conscient de cette responsabilité, le SNRC participe aux instances nationales de réflexion sur la nutrition (conseil national de l’alimentation, comité de pilotage du PNNS, volet nutrition du GEMRCN...). Son objectif : faire progresser l’ensemble du circuit de la restauration collective et tendre vers toujours plus de qualité, partout en France.

Depuis une dizaine d’années, des avancées considérables ont été réalisées. Elles ont permis d’éveiller les consciences en matière d’équilibre nutritionnel et de faire réellement bouger les industriels, qui ont été incités à améliorer leurs produits : par exemple, ajouter du calcium dans certaines préparations fromagères qui n’en contenaient pas assez ; autre objectif, créer des salières iodées pour les restaurants.

 

Des engagements forts de la profession 

 

En 2010, le SNRC a franchi une nouvelle étape en élaborant sa première charte d’engagements nutritionnels. Ce texte est une avancée considérable pour la profession. Il fixe des conventions communes pour améliorer toujours plus l’offre et les habitudes alimentaires des consommateurs.

Dans le prolongement de cette charte, une vaste opération de sensibilisation nationale, « Tout comprendre pour bien manger », a été lancée en 2012. Dans les 12 000 cantines et restaurants collectifs des sociétés adhérentes, des bonnes pratiques alimentaires ont été mises en place, du produit jusqu’à l’assiette.

Cette démarche a été parfaitement suivie par les professionnels qui ont réussi à sensibiliser de manière efficace les parties prenantes sur le terrain. De larges efforts ont été réalisés pour adapter leur organisation aux impératifs de santé publique, trouver des astuces pour changer les comportements et encourager le public à mieux manger.

 

Le rôle du diététicien nutritionniste 

 

La restauration collective est le premier employeur de diététiciens nutritionnistes en France. On compte près de 500 diététiciens nutritionnistes travaillant pour les sociétés adhérentes du SNRC. Ces professionnels interviennent aux différents stades de la composition des menus et mettent en œuvre une politique ambitieuse en termes de recherche et de développement nutritionnel.

 

Charte d’engagement nutritionnel : 6 axes clés

 

  • Valoriser les fruits et légumes
  • Moins de sucre dans les produits laitiers
  • Moins de sel
  • Sélectionner les matières grasses
  • Informer sur la nutrition
  • Former les équipes de restauration à la nutrition

 

S'abonner
à notre newsletter

Actualités

L'agenda du snrc

Espace presse Espace adhérent